Retour aux actualités
#L'actualité du CBD

Tout ce que vous devez savoir sur l’huile de CBD

Tout ce que vous devez savoir sur l’huile de CBD

L’huile de CBD qu’est-ce que c’est ? Quels sont ses effets ? Comment l’utiliser ? Autant de questions pertinentes qui méritent une réponse détaillée. Et c’est exactement ce que nous allons faire dans ce dossier qui lui est consacré.

Comprendre ce qu’est l’huile de CBD

Sa consommation est-elle légale ?

Avant tout chose, il convient d’éclaircir une zone d’ombre présente chez certains d’entre vous. Pour ceux qui ont déjà la réponse, nous vous invitons bien évidemment à passer à la partie suivante de notre dossier consacré à l’huile de CBD.

Alors… Cette huile, est-elle légale ? Dans une certaine mesure oui ! Toutefois, un cadre légal très strict existe en France. Il convient donc de le respecter scrupuleusement sous peine de sanctions lourdes.

L’utilisation d’un plant de cannabis est autorisée dès que l’on se sert uniquement de ses graines et de ses fibres. Ainsi, chaque produit que vous trouverez dans un coffeeshop en ligne, ou d’une manière générale, pour tous les magasins en France, se doit de respecter cette loi afin de devenir vendable.

Vous l’aurez donc compris, les fleurs et les feuilles de chanvre ne sont pas autorisées à la vente. Néanmoins, cette partie de la loi française tend de plus en plus à s’assouplir. Par conséquent, il arrive parfois que vous trouviez des boutiques qui en proposent.

En revanche, d’autres directives ne semblent pas être amenées à changer au fil du temps. C’est par exemple le cas des taux de CBD et des taux de THC contenus dans les produits.

Premièrement, le CBD n’a pas de limite de pourcentage. Vous pourriez très bien trouver un produit avec un pourcentage de 100 % en toute légalité.

Mais ! Le cas du THC est tout autre. Il est la principale molécule psychoactive du cannabis. Pour cette raison, sa présence est contrôlée avec beaucoup de vigilance. Chacun des produits fabriqués doit user d’une partie des plants ayant une teneur en THC inférieure à 0,2 %.

Voici les principales choses à savoir sur le plan légal. Maintenant, nous allons expliquer les différentes méthodes utilisées pour la fabrication de l’huile de CBD.

Comment est-elle fabriquée ?

Généralement, l’extraction de l’huile de CBD se fait selon trois procédés différents.

  1. L’extraction par solvants chimiques liquide

Simple et peu coûteuse, cette méthode d’extraction est principalement choisie pour fabriquer des e-liquides ou bien des teintures au CBD qui serviront notamment dans le textile.

Comment ça fonctionne ? Nous le disions, la technique est simple. Les morceaux de chanvres sont déposés dans un ballon contenant par exemple de l’éthanol ou du butane. L’alcool va jouer le rôle de séparateur. Les molécules de cannabinoïde (CBD) vont ressortir et être séparées de la matière végétale.

Ensuite, le liquide est supprimé par évaporation. Le ballon va être chauffé à la température adéquate. Une fois le processus terminé, il ne reste que les molécules qui nous intéressent.

  1. L’extraction par CO2

Plus complexe et surtout plus onéreux, elle a l’avantage d’offrir une huile bien plus pure que la méthode précédente.

À l’aide d’un extracteur à circuit fermé et du dioxyde de carbone, il sera possible de récupérer une huile de CBD avec peu de résidu. Les graines et les tiges suivent différentes chambres. Chaque chambre correspond à une étape différente du processus.

L’extracteur de CO2 est utilisé dans de nombreux domaines. Il permet de séparer la molécule que l’on souhaite récupérer des autres. Là où de nombreuses autres méthodes ne sont pas aussi précises.

  1. L’extraction par huile végétale

La plus naturelle des façons de procéder, l’extraction par huile végétale est généralement utilisée pour fabriquer des crèmes, pommades ou gélules d’huile de CBD.

Dans une écrasante majorité des cas ce sont l’huile d’olive et l’huile de sésame qui sont utilisées pour extraire la molécule. Pourquoi ? Simplement, car elles sont les plus efficaces pour extraire le CBD des plants de chanvre.

En raison de leur procédé d’extraction, elles ne se conservent pas longtemps. Nous vous recommandons alors de consommer rapidement vos produits de CBD s’ils ont été préparés de cette manière.

Pourquoi l’huile de CBD est intéressante ?

Parallèlement à un engouement qui devient de plus en plus important autour de la molécule ces dernières années, les études scientifiques se multiplient principalement outre-Atlantique. À première vue, la majorité des contre-rendues montre que le CBD aurait bien plus d’effets positifs que négatifs.

L’utilisation du chanvre pour ses vertus ne date pas d’hier. Depuis maintenant quelques siècles déjà, cette plante était utilisée par des éleveurs. Elle leur permettait de soigner des animaux comme les vaches.

Par ailleurs, nous savons qu’ils l’utilisaient pour concevoir des textiles. En revanche, ce que nous savions moins ce que le chanvre était également utilisé pour ses vertus thérapeutiques dans des cas bien précis.

Ses effets positifs sur le corps

Aujourd’hui que dit réellement la communauté scientifique ?

L’huile de CBD permettrait de réduire les inflammations. Ainsi, pour certains chercheurs, elle est une piste sérieusement intéressante pour lutter contre les cellules cancéreuses ou améliorer le confort de vie des personnes atteintes d’une maladie auto-immunes.

Brian F. Thomas, un spécialiste et chercheur américain, avance la possibilité que le CBD (sous toutes ses formes) aiderait certaines personnes à soulager leurs nombreuses crises d’épilepsie. Et ce n’est pas tout ! Il s’avérerait que la schizophrénie avec ses épisodes névrotiques seraient réduits grâce à la consommation de cannabinoïde.

Les plaques d’eczéma et autres problèmes de peau peuvent parfois devenir une source de stress supplémentaire et un complexe grandissant chez quelques personnes. Si c’est votre cas, gardez espoir ! Des expériences auraient démontré que l’huile de CBD appliquée et massée sur les zones atteintes améliorerait l’état de santé de l’épiderme.

Ses effets positifs sur l’esprit

Le CBD pourrait bien aider les personnes anxieuses et stressées à combattre leurs tracas et soulager leurs maux. Effet placebo ou non, seul les prochaines études nous le confirmeront.

Amis fumeurs, que ce soit de tabac ou de cannabis, souhaitant arrêter, nous avons une alternative pour vous. Selon, plusieurs scientifiques, vous pourriez utiliser l’huile de CBD pour vous aider dans votre transition de fumeur à non-fumeur.

De plus, le CBD aurait l’énorme avantage de ne pas créer une addiction supplémentaire ou qui viendrait se substituer à la précédente. En effet, jusqu’ici, tout laisse à croire qu’une consommation régulière ne créait pas une dépendance.

Comment en consommer ?

L’huile de CBD fait partie des formes les plus utilisées pour ingérer la molécule. Et ce n’est pas pour rien. Ses méthodes de consommation sont simples et pourraient toutes faire profiter d’une grande partie des bienfaits qui lui sont attribués.

Application par voie sublinguale

La principale manière d’utiliser l’huile de CBD, c’est par voie sublinguale. Ici, il n’est pas question d’avaler directement votre produit. Vous devrez garder l’huile pendant un minimum de 30 secondes dans votre bouche.

Alors comment ça marche ? Il faut que vous déposiez quelques gouttes sous votre langue (d’où le nom sublingual !). Généralement, les flacons d’huile sont fournis avec une pipette. Vous ne devriez pas avoir de difficultés à quantifier la dose que vous désirez.

Une fois les gouttes sous votre langue, nous le disions, il faut les garder durant 30 secondes. Cela va permettre à votre corps d’intégrer en partie la molécule. Le contact direct avec vos muqueuses buccales fera circuler le CBD directement dans vos veines. C’est une méthode bien plus efficace qu’en passant par le tube digestif. L’acide contenu dans votre estomac va avoir tendance à détruire une partie de l’huile. Si au terme du temps recommandé, il reste de l’huile, vous pouvez bien entendu l’avaler avec un verre d’eau.

Le goût de l’huile de CBD peut parfois déplaire à certaines personnes. À tel point qu’elles ne souhaitent pas en consommer. Mais tout n’est pas perdu pour vous !

L’application par voie orale

L’huile de CBD comme son nom l’indique est une huile. Alors il est tout à fait envisageable de l’utiliser dans vos préparations. Le fait de cuisiner vos plats avec, vous permettra de cacher le goût qui vous dérangeait, tout en bénéficiant de ses propriétés. En contrepartie, il faudra attendre plus longtemps pour ressentir les effets escomptés que par voie sublinguale.

L’application par voie cutanée

Enfin, elle ne s’utilise pas que par voie orale. Il est parfois possible de l’utiliser par voie cutanée. Appliquée de manière locale, elle permettra notamment d’apporter quelques effets positifs à votre peau. En revanche, nous vous conseillons de contrôler les réactions. N’étant pas pensé originalement pour cette utilisation, il sera préférable d’éviter cette méthode d’application si votre peau a tendance à mal réagir avec certains produits. La consommation de CBD doit faire plus de bien que de mal, alors autant contrôler tous les aspects pour maximiser les effets bénéfiques !

Petit aparté qui a cependant son importance. Il ne faut pas confondre une huile de CBD et un e-liquide de CBD. L’huile n’est pas adaptée l’usage dans une cigarette électronique. Dans certains cas, le vapotage de l’huile vous provoquera des problèmes respirations. Alors, pour votre santé, ne vous trompez pas.

Les principaux dosages que vous retrouverez

Que vous soyez un consommateur occasionnel, un consommateur régulier voire un gros consommateur, il est important de rester vigilant aux pourcentages de CBD que contiennent les huiles.

Ils vous permettront de calculer le nombre de gouttes que vous souhaitez utiliser pour accéder à une certaine quantité de CBD ingérée dans votre corps.

Dans nos boutiques L’as du CBD ou sur notre sur site en ligne, vous verrez généralement quatre pourcentages.

Mais comment choisir la teneur la plus adaptée pour vous ? Il est difficile de répondre à cette question, étant donné qu’il n’existe pas de règle universelle. Selon votre morphologie, vos habitudes, la méthode d’administration ou bien les réactions de votre corps, les besoins peuvent différer.

La méthode la plus fiable pour trouver votre dosage consiste à vous faire confiance et vous écouter. Et pour y arriver rien de plus facile.

Débutez par la dose minimale. En clair, commencez avec une huile de CBD à 3 %. Selon vos réactions ou vos attentes, diminuez le nombre de gouttes ou augmentez-les. Si cela ne suffit toujours pas, passez à la teneur supérieure. Et ainsi de suite.

Si vous êtes déjà un habitué du CBD sous d’autres formes, vous pourrez démarrer avec des pourcentages plus élevés.

Naturellement, si vous souhaitez avoir quelques conseils personnalisés pour ne pas vous tromper, n’hésitez pas à nous contacter ou bien à venir nous voir dans l’une nos boutiques.

Ce que vous devez savoir

Les précautions à connaître avant l’utilisation

Comme beaucoup de bonnes choses que ce soit le chocolat, le sucre ou le café, il important de respecter quelques précautions pour profiter sans désagrément de ce que l’on aime. Et le CBD ne déroge pas à la règle.

Tout d’abord, si vous êtes une femme enceinte, nous vous déconseillons pour votre bien et le bien de votre enfant de consommer des huiles de CBD. Cette recommandation pourrait s’appliquer à l’ensemble des produits constitués de CBD.

Les huiles de CBD ne sont que des compléments alimentaires. Elles ne peuvent être considérées comme des médicaments et encore moins utilisées comme telles. Il est primordial de garder cette affirmation en-tête.

En parlant de médicament ! Si vous êtes sous-traitement, veillez bien à lire attentivement la notice ou simplement consulter l’avis de votre médecin. L’huile de CBD peut dans parfois interagir avec les médicaments.

Enfin, nous vous conseillons d’en consommer seulement lorsque vous êtes chez vous, ou si vous ne conduisez pas juste après. Tout simplement car sa consommation peut parfois entraîner des somnolences ou étourdissements. Pour ces raisons, nous vous recommandons, de bien choisir la teneur de votre huile, pour que vous puissiez garder pleinement le contrôle.

Est-il possible de fabriquer sa propre huile de CBD ?

Il est tout à fait envisageable de faire sa propre huile de CBD chez soi. Bien entendu, il y a des avantages comme des inconvénients à le faire. En avantage, vous maîtriserez comme bon vous semble le pourcentage de CBD. En revanche, en inconvénient, cela demande de l’équipement qui n’est pas toujours à portée de main et du temps, beaucoup de temps.

Avant tout chose, il vous faudra des fleurs de CBD que vous pourrez trouver sur notre site.

Décarboxyler les fleurs de CBD

Au cours de cette première étape, vous allez devoir préchauffer le four à 110°C.

Une fois cette température atteinte. Brisez les fleurs sur une plaque (par exemple une lèchefrite). Vos morceaux doivent recouvrir l’intégralité de la plaque.

Ensuite, lancez un minuteur de 40 minutes, mais ne partez pas bien loin. Il sera nécessaire de retourner votre préparation toutes les 10 minutes soit 4 fois en tout pour une cuisson uniforme.

À l’issue de ce temps, vous devriez avoir des fleurs brunes et séchées. Si ce n’est pas le cas, laissez encore un petit peu au four.

En revanche, si cela ressemble bien à cela, il faudra s’équiper d’un robot vous permettant de hacher les morceaux.

Faire bouillir l’huile

Continuons la suite de la recette en attrapant soit de l’huile de coco soit de l’huile d’olive. C’est selon vos préférences.

Ca y est ? Vous avez fait votre choix ? Ok. Passons à la suite dans ce cas. Versez vos fleurs de CBD hachées dans un bocal en verre qui contiendra une tasse d’huile. Si possible, fermez ce couvercle.

Ensuite, placez votre bocal en verre dans une casserole avec de l’eau jusqu’à la moitié du verre. L’eau de la casserole devra avoir été portée à ébullition. Une fois, le tout prêt, vous devez faire bouillir votre préparation pendant 3 heures.

Pendant tout ce temps, il est possible que l’eau s’évapore. Dans ce cas-là, vous pouvez rajouter de l’eau afin de compléter le manquement. Au terme de la première heure, il sera nécessaire de secouer le bocal. Attention aux brûlures ! Le récipient sera bien entendu chaud.

À la fin des 3 heures, sortez le bocal en verre et posez le sur une serviette. Il faut le laisser refroidir pendant 3 heures supplémentaires.

Cette deuxième étape est à répéter 3 jours de suite. Bon courage, on se retrouve pour le 4e jour !

Filtrer l’huile

Re-bonjour pour ceux qui étaient vraiment partis ! Nous reprenons la suite avec la troisième et dernière étape.

À l’aide d’une étamine, filtrez le premier récipient dans un second de façon à enlever tous les résidus de fleurs.

Et voilà, vous avez votre propre huile de CBD (pas de besoin de 3 jours supplémentaires !). Maintenant, libre à vous de l’utiliser comme vous l’entendez.

Est-ce bon pour les animaux ?

L’huile de CBD et le CBD d’une manière générale, va se comporter de la même manière chez l’homme et chez les animaux. Que ce soit un chat, un chien ou un autre animal, le CBD s’accrochera aux récepteurs endocannabignoïde qui sont répartis dans tout le corps.

En revanche, qu’en est-il des effets du CBD ? Sont-ils positifs ou négatifs ?

Les effets positifs du CBD chez les animaux

Encore une fois, tout comme pour l’homme. Le CBD pourrait avoir un impact bien plus positif que négatif sur le corps de nos amis à poils.

En effet, l’huile de CBD serait capable de calmer et détendre vos animaux. Ainsi, un chat ou un chien stressé pourrait être aidé grâce à la molécule de CBD. Des articulations douloureuses, notamment dû à l’âge et à l’arthrose pourraient être apaisées d’après certains scientifiques.

De ce fait, l’huile de CBD serait en mesure de vous aider à lutter contre un grand nombre de problèmes chez votre animal. L’anxiété, des infections, des douleurs, des symptômes engendraient par un âge avancé, des crises d’épilepsie, des cancers… ce sont tous des maladies où le CBD a un rôle à jouer.

Cependant, nous le répétons, l’huile de CBD ne peut être considérée comme un médicament. C’est un complément alimentaire qui vient en aide pour lutter contre certaines maladies.

Les effets négatifs du CBD chez les animaux

Les animaux d’une espèce à l’autre ou des animaux d’une même espèce, ne réagiront pas de la même manière. Il faut donc appliquer la plus grande vigilance au moindre signe inquiétant de leur part.

Généralement, les effets secondaires les plus répondus seront : la somnolence, une baisse de tension, une diarrhée ou bien une sécheresse buccale. Le CBD n’étant pas la molécule psychoactive contrairement au THC, il n’y a pas de risque d’un effet planant chez eux.

Le dosage recommandé

Vos animaux ne pourront pas parler. Et c’est bien dommage, nous sommes d’accord ! C’est pourquoi, comme pour les effets négatifs, vous devez surveiller les effets d’un dosage sur votre compagnon.

Pour prendre le moins de risque possible, nous vous recommandons de vous tourner vers une huile de CBD à faible teneur. Un pourcentage qui s’élève à 3% suffit amplement.

Toutefois, vous pouvez doser comme vous le souhaitez en diminuant ou augmentant le nombre de gouttes administrées. Le conseil reste le même, commencez par le minimum et augmenter seulement si vous ne voyez pas de changements (négatif ou positif).

Pour toutes questions, n’hésitez pas à venir nous voir dans l’un de nos magasins. Nos vendeurs pourront vous aider, vous conseiller et vous guider vers les bons produits.